Télécharger l'affiche du congrès

Bienvenue sur le site du congrès général de la SFP, qui se tiendra

du 29 août au 2 septembre 2005, à Lille

  En cette Année Mondiale de la Physique, notre congrès se tient dans la capitale des Flandres. Nous en profitons pour accueillir nos voisins belges, en fusionnant exceptionnellement nos deux congrès. Vous pouvez d'ores et déjà découvrir les grandes lignes du programme et découvrir le site du congrès et la ville de Lille (rubrique infos pratiques). En attendant que les inscriptions soient ouvertes, vous pouvez également vous inscrire à la lettre d'informations, qui vous permettra de recevoir par email les différentes circulaires (rubrique inscriptions).


     Le prochain Congrès Général de la Société Française de Physique aura lieu pour la première fois à Lille du 29 août au 2 septembre 2005 sur le campus de la nouvelle faculté de médecine. Il se tiendra dans le cadre de la célébration de l'année 2005 - année mondiale de la physique. Cette année 2005 a été choisie, à l'initiative de l'European Physical Society pour célébrer les sciences physiques dans le monde entier, exactement cent ans après la parution des travaux révolutionnaires d'Albert Einstein. Le programme de ce Congrès mettra l'accent sur un certain nombre de sujets liés directement à ces découvertes ainsi qu'aux horizons qu'elles ont permis d'explorer.
     Afin de développer l'aspect transfrontalier et européen, la Société Française de Physique et la Société Belge de Physique (BPS) ont convenu d'organiser leurs congrès en commun à la même date : le congrès de Lille sera donc le congrès général SFP-BPS.
     Ce congrès commun qui rassemblera plus de sept cents participants, fournira une occasion unique aux physiciens de France, de Belgique et des pays francophones de toutes spécialités de faire le point sur l'évolution de notre discipline et les résultats les plus marquants de ces deux dernières années. Les choix d'organisation, en terme du nombre de colloques, sont proches de ceux opérés lors du dernier congrès général tenu à Lyon en 2003. Le nombre de sessions parallèles se limite à cinq thèmes majeurs :
   - Matière molle et biophysique
   - Matière condensée
   - Atomes, molécules et photons : de l'optique non linéaire aux gaz quantiques
   - Astrophysique, cosmologie, astroparticules, particules et noyaux
   - Sciences de la terre et de l'environnement
Comme le montre ce programme, cette manifestation interdisciplinaire associe physique fondamentale et appliquée, tout en touchant des disciplines frontières telles que la physico-chimie ou la biophysique. Afin de favoriser les échanges entre les physiciens de ces différentes disciplines, les présentations auront toutes lieu dans des amphithéâtres et des salles agencés autour d'un déambulatoire central.
     Pour inciter les jeunes chercheurs, encore en thèse ou récemment nommés, à participer de manière active au congrès, deux concours seront organisés et récompenseront les trois meilleurs exposés oraux et les trois meilleures affiches. Les modalités de participation à ces deux concours seront précisées sur le site internet du congrès. Des thèmes d'intérêt général comme l'enseignement, le rôle de la physique dans la société ou la structuration de la recherche au niveau européen seront également abordés. Enfin, la Société Française de Physique décernera à cette occasion des prix dont le prix Gentner-Kastler.